petite voiture

Ford Fiesta Active 1.0 Ecoboost vs Kia Stonic 1.0 T-GDI

97Views

Ford Fiesta Active 1.0 Ecoboost vs Kia Stonic 1.0 T-GDI

Ford Fiesta Active 1.0 Ecoboost vs Kia Stonic 1.0 T-GDI 2

Petits multisegments avec moteurs trois cylindres turbocompressés

La Ford Fiesta fait son entrée sur le marché des voitures compactes plus hautes en tant que nouvelle Active. Le premier challenger est Kia Stonic. Dans le passé, nous mettions des sacs supplémentaires sur le comptoir du concessionnaire pour que le plastique gris puisse être peint autant que possible ou que la carrosserie soit un peu plus près de l’asphalte. Mais même si les suspensions sportives sont encore populaires, il y a aujourd’hui une tendance à payer des suppléments pour les bâtards de haute altitude. La question se pose précisément en ce qui concerne la sous-compacte : Pourquoi ?
La Ford Fiesta dans la version extérieure Active et la Kia n’ont que la traction avant, ce qui est assez courant dans cette catégorie. L’argument de la position assise haute se traduit par un clin d’œil amical : les passagers s’assoient deux ou trois centimètres plus haut qu’avec une Fiesta et une Rio conventionnelles. Et en cas de doute, la garde au sol supplémentaire est tout au plus suffisante pour les bordures de trottoir supérieures. Ensuite, la popularité a probablement quelque chose à voir avec le style de vie, ou?
Aussi dans le parc d’escalade, où nous avons pris la photo de tête avec les deux crossovers. Mais ce n’est qu’à quelques nids de poule d’un certificat off-road qu’il devient vraiment aventureux pour eux sur notre piste d’essai de confort. Cette vague longue, au moins trois fois rapiécée, fournit déjà des informations importantes : Elle s’élève au-dessus d’elle plus haut à partir des plumes, prenant son temps avant de retomber relativement doucement. La Kia complète les processus de suspension plus rapidement, mais aussi de manière plus choquante et plus audible à l’intérieur.
Apropos haut : Bien que le Stonic ne soit guère moins performant dans les mesures de bruit lors d’une conduite régulière, la sensation subjective est généralement différente, car le bruit du vent et surtout celui du moteur semblent beaucoup plus superficiels : ici comme là, des moteurs trois cylindres d’un litre travaillent sous le capot avant, pour lesquels des moteurs quatre cylindres sportifs trichent dans le décor sonore afin de produire un son comparativement pithy, grâce à des commandes sonores. Le moteur Ford émet des fréquences plus basses et reste globalement plus modéré.
La faible cylindrée est compensée par des turbocompresseurs pour générer un couple pratique : 172 Nm pour la Stonic, huit de plus pour la Fiesta. Tous deux fournissent leur couple maximum dès 1.500/min, mais à ce bas régime seulement dans des conditions plutôt théoriques. En pratique, par exemple, il faut un long moment après le passage de la deuxième vitesse à 15 km/h pour que le turbo lâche le bouton de répétition de sieste.
En conduisant doucement, par contre, les deux réagissent agréablement et rapidement. selon le régime moteur, la Fiesta peut être encore plus nuancée que la Fiesta, qui ne passe pas à 100 km/h malgré 20 ch de puissance supplémentaires et rate son réglage usine d’une demi seconde. Ce n’est que sur l’autoroute que l’augmentation des performances se fait sentir de manière gérable.
Quand il s’agit de consommation de carburant, ils ne prennent rien non plus, avec un peu plus de sept litres aux 100 kilomètres, ils sont dans un bon rapport aux performances offertes. Si vous n’avez pas nécessairement besoin du moteur le plus puissant, vous pouvez obtenir l’Active pour 750 euros de moins avec la version 125 ch du trois cylindres turbo. Sur les routes sinueuses, la Ford est un peu plus agile grâce à sa direction plus directe, et s’il y a un sous-virage, c’est la Kia. Alors pourquoi le Stonic est-il tellement plus rapide en slalom ? Les voitures dansent à la limite à travers le parcours du chapeau, et l’ESP, qui ne peut pas être éteint dans la Ford, taquine constamment le conducteur, ce qui non seulement lui coûte du temps, mais aussi nuage la sensation de direction.
Good sièges sont non seulement souhaitable dans ces occasions, mais les sièges sport standard de la Fiesta sont serrés, mais ne proposent pas un soutien latéral prononcé. D’autre part, le dossier bénéficie du soutien lombaire réglable, qui n’est pas disponible pour les sièges Kia avec une coupe plus large.
Les Coréens ont strictement suivi les vertus compactes de la voiture des années 90 dans leur design intérieur : des matériaux plastiques durs qui sont extrêmement solides en raison de leur épaisseur et qualité de surface et sont tout aussi proprement traités que dans la Ford. Les plastiques sont finement moussés à certains endroits, les panneaux de porte d’entrée ont même du cuir. De plus, les garnitures sont conçues avec une sorte d’imitation carbone de manière plus élaborée et couvrent également l’écran.
Le conducteur tape plus souvent dessus, car les boutons physiques du système d’infotainment Sync-3 sont principalement utilisés pour le contrôle musical. Chez Kia, en revanche, elles conduisent également à des fonctions fréquemment utilisées. Mais le Stonic ne parle que de Siri ou Google, mais supporte Apple CarPlay et Android Auto en standard dans la version de base (Ford : 200 Euro). La connexion du téléphone intelligent via les applications mentionnées fonctionne parfaitement, de sorte que vous pouvez réellement économiser les 790 euros pour le système de navigation Kia. En revanche, il n’est pas question d’argent pour l’équipement équipé d’un régulateur de vitesse commandé par radar, car une telle commande n’est disponible – tout comme les phares à LED (750 euros) – que pour les jeunes de Cologne (paquet sécurité II, 350 euros). La Stonic n’est livrée qu’avec un simple système de contrôle de vitesse dont la vitesse actuelle n’est pas indiquée dans l’indicateur de vitesse – une curiosité de certaines voitures asiatiques.
La Fiesta Active a aussi un tel système en stock. Les rétroviseurs extérieurs sont en fait aussi minuscules qu’ils apparaissent sur les photos. Les avertisseurs d’angle mort recommandés, y compris les rétroviseurs peints et les moteurs repliables, coûtent au passage 425 euros. La Fiesta 311 et la Stonic peuvent contenir 352 litres de bagages derrière elles. Le plancher du coffre réglable est également pratique dans les deux cas. Il coûte 75 euros pour la Fiesta, mais il peut être installé pendant le chargement et ensuite stocké sous l’étagère à chapeaux. Un autre avantage de la smart Ford est la protection de bord de porte (150 euros), qui se niche automatiquement autour du bord lorsque les portes sont ouvertes et le protège ainsi que les voitures garées à proximité. Les meilleures places sont bien sûr au premier rang, mais il n’y a pas non plus deux adultes à l’arrière. Les deux aventuriers sont bien préparés pour la vie de tous les jours, mais comme on le soupçonnait au départ, les surcharges par rapport à leurs modèles frères conventionnels ne peuvent être justifiées de façon rationnelle. Avec la Fiesta, la version Active doit valoir environ 800 euros avec un équipement comparable, avec la Stonic même près de 2 000 euros de plus que pour une Rio due. Mais il existe un organisme complètement indépendant et pas seulement des pièces supplémentaires.
That peut influencer la décision d’achat, mais il n’a pas à le faire. Après tout, les voitures sont censées donner du plaisir aussi, et si cela coûte un supplément qui est dans une saine proportion avec le gain personnel en plaisir, alors nous le disons : Mais c’est un plaisir!
La Fiesta reste une petite voiture confortable, très bien équilibrée, même en tant qu’Active et peut décider tous les chapitres pour lui-même dans cette comparaison, sauf pour la question du coût.
Pour ceux qui le confort n’est pas si important, l’élégant Stonic est une excellente alternative non seulement en raison des sept ans de garantie. Les phares au xénon ou à DEL sont manquants mais.
.