petite voiture

Hyundai i20 Blue 1.1 CRDi à l’essai

88Views

Hyundai i20 Blue 1.1 CRDi à l’essai

Hyundai i20 Blue 1.1 CRDi à l'essai 2

Moteur trois cylindres économique et énergique

If – comme nous l’espérons – vous nous rendez visite plus souvent, vous vous demandez peut-être pourquoi le i20, il y a deux numéros dans le test comparatif, est maintenant louangé.
Il est dû au moteur. Le Blue 1.1 CRDi réalise ce que les moteurs essence i20 ne font jamais : De série sur le diesel le plus économique, il suscite l’attente, avec en plus le turbo diesel trois cylindres de 75 ch qui rappelle le Lupo 1.4 TDI de VW Lupo 1.4 joyeux, vif, rapide et efficace.
Les techniciens Hyundai ne s’intéressaient en revanche qu’au rendement du Hyundai Blue 1.1 CRDi. Il s’apparente au quatre cylindres turbo diesel de 1,6 litre de ix20/i30 et n’utilise pas d’astuces économiques spéciales autres que le système start / stop prêt à l’emploi, pas toujours fiable et redémarrable. Malgré sa petite cylindrée, la machine en forme de tambour démarre de façon homogène, tire puissamment, soutenue par la transmission précise à six rapports à pas étroit.
Subjectivement, la CRDi vivante semble plus énergique que les valeurs mesurées ne le suggèrent. Il grimpe les montagnes à vive allure, sur l’autoroute, l’aiguille du compteur de vitesse se déplace doucement en direction du 170, le cliquetis du trois-pots ne s’impose pas trop désagréablement. Surtout, il est le moteur économique de la Hyundai i20 Blue 1.1 CRDi. Sur le circuit du moteur automatique et de la consommation sport, il ne consomme que 3,7 l/100 km, une moyenne de 5,4
Même si cela ne change rien aux autres faiblesses de la Hyundai i20 – sièges inconfortables, direction froide et déséquilibrée – il convainc comme CRDi. Parce qu’il éveille les souvenirs, répond aux attentes et développe quelque chose d’inhabituel pour lui : Caractère
> Caractère