vehicule commerciale

La Poste Suisse reconsidère le Streetscooter

94Views

La Poste Suisse reconsidère le Streetscooter

La Poste Suisse reconsidère le Streetscooter 2

Fourgon de livraison électrique sur banc d’essai

La camionnette électrique de La Poste semble être à la croisée des chemins. Cette année, la Poste Suisse entend vérifier si le Streetscooter peut encore être développé de manière satisfaisante et rentable.
L’avenir du fabricant de voitures électriques Streetscooter est à l’étude cette année. Cela a été expliqué par la société mère Deutsche Post après le départ d’Achim Kampker, le dernier fondateur du scooter de rue, la semaine dernière. En mars, Kampker avait dû démissionner de son poste de chef de Streetscooter pour Jörg Sommer, qui venait du constructeur américain de véhicules utilitaires électriques Chanje. Kampker est professeur à la Rheinisch-Westfälische Technische Hochschule (RWTH) d’Aix-la-Chapelle, où le projet Streetscooter a déjà démarré.
The Deutsche Post garde un profil bas pour l’avenir du Streetscooter, une voiture électrique. “Nous examinons comment les scooters de rue peuvent bien se développer et être rentables. Il y a différentes options. Au cours de cette année, nous verrons où nous voulons aller”, a déclaré Melanie Kreis, CFO du groupe Dax, au “Süddeutsche Zeitung”, confirmant les dernières déclarations du chef d’entreprise Frank Appel. La critique du scooter de route actuel se réfère à sa longue durée de charge, sa courte autonomie et son faible confort. Récemment, 460 scooters de route ont également dû être réparés en raison des risques d’incendie. La Poste Suisse utilise actuellement plus de 9’000 scooters de route et d’autres voitures électriques pourraient également être vendues à d’autres entreprises et communes ainsi qu’à des clients importants à l’étranger. Streetscooter emploie environ 500 personnes à son siège social d’Aix-la-Chapelle, en Allemagne, et 500 autres sont employées par des entreprises extérieures dans la production à façon. En coopération avec Ford, Streetscooter construit également un grand transporteur électrique basé sur le Ford Transit à Cologne. Deutsche Post ne divulgue pas le chiffre d’affaires et les résultats de sa division véhicules électriques. Selon les médias, Deutsche Post cherche un partenaire ou un acheteur pour sa division voitures électriques depuis un certain temps déjà. La Poste Suisse a déclaré à plusieurs reprises qu’elle n’avait pas l’intention de construire à long terme ses propres camions de livraison d’électricité.