petite voiture

Opel Corsa 1.3 CDTi dans le rapport de conduite

87Views

Opel Corsa 1.3 CDTi dans le rapport de conduite

Opel Corsa 1.3 CDTi dans le rapport de conduite 2

Mise à jour technologique pour la petite voiture

même si vous ne le voyez pas dans ses yeux : L’Opel Corsa démarre l’année 2010 avec une nouvelle cure cellulaire de direction optimisée, un nouveau châssis et des moteurs nettement plus économiques. rapport de conduite de la variante diesel de 95 ch.
Aucune nouvelle lampe, aucun tablier modifié, pas même la plus petite finition n’a été ajoutée. La révision de l’apparemment n’a rien à voir avec un lifting classique.
Le look Opel demeure, mais il s’est passé beaucoup de choses sous la tôle
La vue doit déjà tomber sur l’interrupteur d’éclairage dans le cockpit pour voir la seule différence visible avec le modèle précédent. Mais pourquoi soulever un visage qui n’est pas encore ridé ? Après tout, le petit est ainsi devenu un favori du mouvement de déchirage et, en 2009, il est devenu l’année Corsa avec la troisième place dans les statistiques d’inscription.
Il se passe encore plus de choses sous la tôle : l’équipe autour du développeur de châssis Michael von der Emden a passé 160 heures à réviser le logiciel pour le servomoteur électrique de la direction seule. Pour plus de rétroaction dans les courbes, il était également important de minimiser les pertes par frottement dans l’appareil à gouverner. C’est notamment grâce aux résultats de l’essai maître de
leblogautosmag
, dans lequel la voiture a atterri avec des caractéristiques de maniabilité insatisfaisantes dans la partie arrière de onze petites voitures, que le châssis a été complètement réajusté. Des ressorts plus souples sur l’essieu avant et des amortisseurs plus réactifs tout autour devraient améliorer le confort. En même temps, ils contribuent à augmenter le contact routier sur les pistes en mauvais état, ce qui est tout aussi bénéfique pour la tenue de route que les stabilisateurs renforcés sur tout le pourtour.
La Corsa offre maintenant plus de transparence et de sécurité
Et, est-ce que ça a marché ? Remarquablement. Avec un mélange harmonieux de douceur pour les centres-villes étroits et de précision dans les virages en épingle à cheveux rapides, la direction de la Corsa offre plus de transparence et de sécurité. Bien que les routes hivernales n’aient permis qu’une première impression, le châssis semble également plus mature, car il permet moins d’inclinaison latérale et ne semble plus aussi découplé.

Les moteurs Opel Corsa ont été réglés pour économiser
Du côté moteur, les moteurs en particulier étaient réglés pour économiser davantage. Le nouveau Askese King s’appelle 1.3 CDTi Ecoflex et a une consommation standard de 3,7 litres et des émissions de CO2 inférieures à 100 g/km même sans système start-stop. Avec ses 95 chevaux, l’Opel Corsa atteint la limite de vitesse sur l’autoroute avec un tempérament vif, quoique peu spectaculaire. Comme pour les modèles Blue-Motion d’Opel, Opel suit également la mauvaise habitude de n’équiper la version économique que d’une boîte de vitesses à cinq rapports qui est réglée sur des mesures ECE très éloignées de la réalité. Cela signifie que le moteur à quatre cylindres tourne déjà à près de 3 000 tr/min à 140 km/h, ce qui augmente à la fois la consommation pratique et le niveau sonore. Curieux, car le classique 1.3 CDTi est géré par six rapports.
Le moteur trois cylindres de l’Opel Corsa n’est plus nécessaire
En plus de l’introduction de l’Ecoflex particulièrement économique, toute la gamme des moteurs Corsa est également en régime. Les nouveaux thermostats raccourcissent les phases de réchauffement, tandis que les pompes à huile révisées réduisent les frottements à l’intérieur du moteur. Les moteurs essence 1.2 et 1.4 litres sont également équipés d’un double réglage de l’arbre à cames pour la commande variable des soupapes d’admission et d’échappement. A l’avenir, tous les moteurs à essence atteindront donc l’Euro 5, mais le fait que le moteur trois cylindres d’un litre de cylindrée grossière ait été retiré de la gamme ne dérange personne, d’autant que le nouveau moteur de base de 1,2 litre et 70 ch ne coûte que 160 euros de plus. Les conditions sont donc bonnes pour que 2010 soit une nouvelle année Opel Corsa.