compacte

Alfa Romeo 147 1.9 JTD 16V dans le rapport de conduite

78Views

Alfa Romeo 147 1.9 JTD 16V dans le rapport de conduite

Alfa Romeo 147 1.9 JTD 16V dans le rapport de conduite 2

Diesel avec technologie Multijet

Alfa Romeo et Diesel ? Oh, oui, oui ! Au début de l’année 2003, la 147 est équipée d’un nouvel auto-allumoir. Il développe 140 ch grâce à un système d’injection multijet innovant.
En ces temps sombres, c’est bon d’avoir de l’espoir. Le Groupe Fiat, en difficulté, en possède deux : la belle filiale Alfa Romeo et la nouvelle technologie diesel Multijet. L’Alfa 1.9 JTD 16V est située à l’intersection des deux – elle arrivera en Allemagne en février 2003.
On technologie : Les injecteurs multijet réalisent deux pré et deux post-injections autour du procédé principal. Pour l’instant, ils travaillent toujours avec la technologie des électrovannes ; le passage aux injecteurs piézoélectriques suivra en 2003 et la technologie multijet s’accompagne de profonds changements. La culasse compte maintenant 16 soupapes au lieu de huit. Le système d’injection génère une pression de 1400 bar (contre 1300 auparavant). Les bielles, le vilebrequin, les pistons, les roulements et les collecteurs sont renforcés, et un refroidisseur d’huile externe est également à bord : D’une cylindrée inchangée de 1,9 litre, le Multijet diesel génère 140 ch au lieu de 115 ch, avec 305 ch au lieu de 275 Nm de couple à 2000/min. Le mouvement nomme 9,1 secondes pour le sprint standard, 7,9 secondes pour l’accélération intermédiaire de 80 à 120 km/h en cinquième vitesse et 206 km/h en pointe. La valeur de consommation de l’UE est de 5,9 L/100 km. Malgré des émissions réduites, la JTD 16V est également classée Euro 3.
L’impression de conduite : le nouveau diesel convainc avant tout par sa puissance et sa construction douce. Déjà avec 1500 tours il commence à pousser, avec 2000/min il pèse l’Alfa avec puissance en avant. La Langhuber est mieux placée sur l’autoroute – où elle permet de forts sprints intermédiaires même dans le dernier rapport de la boîte de vitesses standard à six rapports, facile à changer. Sur les routes de campagne, par contre, il tire légèrement sur la direction lorsque l’accélérateur est relâché.
Dans l’image du bruit, où la nouvelle technologie est censée avoir ses principaux avantages, le JTD puissant semble agréable, mais pas sensationnellement silencieux. Il a toujours l’air grognon, comme un gros moteur à essence, mais jamais arrogant. Le 1.9 JTD 16V démarre en Alfa 147 et 156.
.