compacte

Audi A3 Sportback

68Views

Audi A3 Sportback

Audi A3 Sportback 2

Le petit spectacle de porte

La version quatre portes de l’A3 a plus à offrir que deux portails supplémentaires : le nouveau modèle a son propre visage. Dans le rapport de conduite, le moteur deux litres turbo essence à injection directe de 200 ch.

Le Sportback a plus à offrir que deux portes supplémentaires. De plus, il est beaucoup plus esthétique que son homologue à deux portes, qui n’a rien à voir avec les centimètres supplémentaires. Même les retouches stylistiques exclusives sportback ne manquent pas leur effet. Bien que l’empattement corresponde à celui de la A3 habituelle, la carrosserie est encore plus longue de 83 millimètres, dont 68 sont dus au porte-à-faux à l’arrière et 15 millimètres au nouveau museau. Vue de profil, la A3 étirée peut presque être considérée comme une familiale, bien qu’elle soit exceptionnellement plate. Le truc, c’est le nouveau graphisme, comme le designer aime appeler la division des surfaces. La troisième vitre latérale généreusement dimensionnée ressemble à une combinaison, tandis que le reste, en particulier la balançoire du toit arrière, fait penser à un coupé : bien joué. On peut dire la même chose du nouveau visage. La calandre selon le modèle A6 convient parfaitement au Sportback, le rend plus imposant et assure une distance incontournable avec le modèle à deux portes.

Tout cela signifie que le Sportback remplit son rôle de quatre places pour voyager à peine pire que le Golf. Comme on le sait, l’A3 est apparentée à son frère corporatif sur le plan technologique, et le Sportback ne fait pas exception. Le plancher, le châssis et, pour l’essentiel, l’entraînement sont de construction identique. L’Audi reçoit sa propre marque d’un vote qui diffère de celui de la Golf. Audi a maintenant reconnu que cela n’était souvent pas perçu comme une bénédiction dans les premières versions de l’actuelle A3. La dureté exagérée a cédé la place à un châssis plus digeste, un cadeau qui distingue également le Sportback. Avec son amortissement serré, il dégage toujours les sensations sportives désirées, mais du côté du confort, il laisse la démarche douce. Si vous voulez vous offrir le nouveau turbo, vous pouvez l’obtenir soit en tant que Quattro avec une boîte de vitesses manuelle classique, soit en tant que traction avant avec la propre boîte de vitesses DSG du Groupe. Il n’y a pas de grande différence de prix (29.050 euros et 29.000 euros), mais la version DSG est plus tentante, car la transmission à double embrayage combine de manière presque parfaite les avantages d’un interrupteur manuel avec ceux d’un automatique. Cela peut même compenser l’inconvénient que les 200 ch montrent les limites de traction de la traction avant plus souvent qu’on ne le voudrait. La propulsion turbo comprend également la variante sportive Ambition, qui se situe dans la hiérarchie A3 entre attraction et ambiance. L’équipement est basé sur le modèle à deux portes, tout comme les autres options de moteur. La gamme essence s’étend du 1,6 litre avec 102 ch au V6 3,2 litres avec 250 ch, tandis qu’Audi propose le 1,9 TDI (105 ch) et le 2,0 TDI (140 ch) à l’avant diesel. Le moins cher Sportback est l’Attraction 1.6 pour 19 700 Euro, le plus cher l’Ambition 3.2 Quattro pour 33 900 Euro. Supplément par rapport à la deux portes : 650 Euro au maximum – belle surprise, parce qu’en fait Sportback sonne comme plus.
.