compacte

Essai d’endurance Renault Mégane RS

75Views

Essai d’endurance Renault Mégane RS

Essai d'endurance Renault Mégane RS 2

Nouveau candidat au test éditorial quotidien

Un large sourire sur le visage de tous les membres de la rédaction lorsque Thomas May-Englert, attaché de presse de Renault, a livré la joyeuse clientèle : “Ça va marcher avec votre voiture d’endurance RS”.
Oui, enfin à nouveau un pétard compact dans le test d’endurance des voitures de sport. Avec un sifflement empoisonné, le moteur turbo essence de deux litres répond en zigzag. Le couple maximal de 340 Nm est disponible dans la Renault RS à partir de 3 000 tr/min. Mais ce ne sont pas seulement les valeurs de sprint d’environ 6,1 secondes d’un arrêt à 100 km/h qui inspirent, le blocage de différentiel mécanique en particulier est un plaisir à voir. La Renault Mégane RS étouffe presque complètement le sous-virage typique de la traction avant et convainc par une bonne traction. Les premiers signes d’usure des sièges baquets sont moins satisfaisants.