compacte

Ford Focus ST 170, Opel Astra OPC, Skoda Octavia RS

110Views

Ford Focus ST 170, Opel Astra OPC, Skoda Octavia RS

Ford Focus ST 170, Opel Astra OPC, Skoda Octavia RS 2

Ford Focus ST 170, Opel Astra OPC, Skoda Octavia RS

Ford Focus ST 170 Tournament, Opel Astra Caravan 2.0 T OPC et Skoda Octavia Combi RS – toutes des familiales sportives dans la gamme de prix entre 25.790 et 27.370 Euro, qui pratiquent la sous-évaluation.465 euros), Opel Astra Caravan 2.0 Turbo OPC (27 370 euros) et Skoda Octavia Combi RS (25 790 euros), des tabliers emboutis, de grandes jantes en aluminium ainsi que des emblèmes et des lettres les distinguent des transporteurs familiaux traditionnels. L’habitacle est également doté d’un équipement sportif modéré : des instruments ronds au dos brillant en font tout autant partie que des applications en aluminium, des volants de direction maniables et des sièges sport. En termes de charge utile et de volume, l’Octavia peut traiter les morceaux les plus épais. Mais aussi Astra et avaler plus que par exemple les concurrents de classe moyenne Audi A4 Avant ou BMW 3 Series Touring.
La gamme de puissance des moteurs dans cette comparaison commence avec 173 ch dans la Focus ST et atteint plus de 180 ch dans l’Astra OPC jusqu’à 200 ch de puissance. La Ford tire sa puissance des hauts régimes, Skoda et Opel s’appuient sur des turbocompresseurs à gaz d’échappement qui fournissent de la puissance même à bas régime.
Ceci n’atteint son couple maximum (196 Nm) qu’à 5500 tr/min (Opel : 250 Nm à 1950 tr/min, Skoda : 235 Nm à 1950 tr/min). De plus, il y a sa boîte de vitesses à six rapports mal réglée, dont le dernier étage est conçu comme un engrenage doux. Les régimes élevés et les changements de vitesse fréquents donnent au moteur Ford la consommation d’essai la plus élevée (10,8 L/100 km, Opel : 10,5, Skoda : 10,3).
Le moteur Opel en particulier est puissant et cultivé. Presque sans turbo lag, mais aussi sans le très gros derrière, il développe sa puissance de façon très harmonieuse et se montre volontaire. Le quatre cylindres Skoda a un léger avantage. Il s’harmonise mieux avec la boîte de vitesses, ce qui se traduit par de meilleures valeurs d’élasticité et un avantage de consommation. Mais il ne tourne pas aussi librement. Et lorsque vous roulez vite sur l’autoroute, vous remarquez également un fort grondement.
En ce qui concerne la suspension, la suspension Opel sous-vireuse, qui est dotée d’un grand confort, peut résister à la Skoda tout aussi confortable en termes de dynamique de conduite. Mais il est clairement soumis au maître de maniement Focus. La direction Opel y contribue. La Skoda est plus harmonieuse dans l’ensemble – bonne pour la sécurité de conduite, mais défavorable pour les courbes d’échange rapide, dans lesquelles elle est lente. Rien de tout cela n’est visible dans le Focus. C’est actuellement la référence dans la catégorie des familiales compactes.
Les gens soucieux du prix préféreront la Skoda, car l’Octavia n’est pas seulement la moins chère à acheter, elle s’avère également particulièrement économique pour l’entretien et les réparations. L’Opel, par contre, séduit par son moteur à succès, et le plaisir de conduire sur la route de campagne parle pour la Ford.