compacte

Mazda 3 MPS

93Views

Mazda 3 MPS

Mazda 3 MPS 2

triple ambiance

Le deuxième rejeton de la Mazda Performance Series (MPS) s’est au moins optiquement engagé à sous-estimer. La Mazda 3 MPS est devenue l’une des voitures à traction avant de série les plus puissantes au monde de façon presque discrète.
Avec la Mazda MPS, les Japonais présentent un chasseur GTI au look discret, mais avec 260 ch
L’idée de la voiture sport compacte n’est pas nouvelle chez Mazda. La 323 GTR de 185 ch à traction intégrale est apparue sur le marché au début des années 90. Il a été développé à l’origine pour le rallye. Des prises d’air dans le capot et des phares supplémentaires rendaient le modèle haut de gamme de la série unique à l’époque. Avec la nouvelle Mazda 3 MPS, les Japonais présentent désormais un adversaire pour la Golf GTI et la Focus ST, dont l’objectif est de raviver le combat de peloton dans un aspect extrêmement discret mais avec une puissance de 260 ch.
Pour comparaison : une Porsche 911 Carrera a un essieu arrière de seulement 370 Nm. Afin de pouvoir convertir l’énorme puissance en propulsion pure, deux choses essentielles sont nécessaires : un sol sec et un pied à gaz sensible. Si le bouton DSC reste allumé, le deuxième point peut être négligé car l’électronique qui fonctionne parfaitement compense de manière sensible les faiblesses de traction. Le différentiel à glissement limité de série, qui alloue jusqu’aux deux tiers de la puissance d’entraînement à la roue chargée, aide également sur les routes sinueuses. De plus, les ressorts, les amortisseurs, les stabilisateurs et la carrosserie ont été adaptés aux nouvelles conditions et renforcés en conséquence.


.