compacte

Mercedes A 210

85Views

Mercedes A 210

Mercedes A 210 2

Classe A avec 140 ch

Pour la cinquième année depuis son lancement sur le marché en 1997, Mercedes a pris la tête de la Classe A avec l’A 210 Evolution. Premier rapport de conduite.
En fait, on s’attend à ce qu’un modèle haut de gamme Mercedes sportif porte les trois lettres AMG du tuner à l’arrière de la voiture. Mais tout était différent avec elle. Conçue à l’origine comme l’A 21 AMG – ce que Mercedes nie cependant – l’entreprise de Stuttgart a dû faire marche arrière en raison de problèmes de développement moteur. Néanmoins, ils ne voulaient pas se passer d’un modèle sportif. C’est pourquoi ils se sont concentrés uniquement sur le style AMG et ont donné le nom A 210 Evolution au plus jeune enfant.Le moteur quatre cylindres en ligne – peu polluant selon la norme D4 – est un nouveau développement. Il développe 103 kW à partir de 2084 centimètres cubes (140 ch à 5500 /min) et a un couple maximum de 205 Nm à 4000 /min. Pour conserver une telle puissance en toute sécurité sur la route, l’entreprise de Stuttgart a également apporté des modifications au châssis de l’ancien modèle A 190. De nouveaux amortisseurs à ressort et une barre stabilisatrice plus robuste sur l’essieu arrière sont les caractéristiques de la suspension sport. L’A 210, qui peut atteindre des vitesses allant jusqu’à 203 km/h, est contrôlée par un système de freinage à disques ventilés et perforés à l’avant et à disques pleins à l’arrière.
L’intérieur se distingue également nettement des autres modèles de la Classe A. Il attend ses occupants avec des garnitures en cuir Alcantara gris ardoise clair, un instrument combiné avec cadran argenté et nouveaux graphismes, de l’aluminium brossé sur la console centrale et sur les panneaux de portes intérieurs ainsi que des ceintures de sécurité argent. Le système de pédales sport avec incrustations en acier inoxydable et clous en caoutchouc complète la touche sportive à l’intérieur.
Général, l’intérieur impressionne par sa qualité. Les interrupteurs sont clairement disposés. Avec le volant en cuir, vous avez vraiment quelque chose dans la main. Et le tableau de bord avec compte-tours, indicateur de vitesse et jauge de carburant est facile à lire.
Mais la A 210 est-elle aussi sportive qu’elle en a l’air ? La réponse est oui. La version longue avec boîte automatique à cinq rapports (1 450 euros de supplément), disponible pour le premier essai routier, est puissante, une fois que les légers problèmes de traction sur l’essieu avant ont été résolus. Le moteur est cultivé, mais il est présent acoustiquement dans toutes les plages de vitesse sans être gênant. La boîte automatique à cinq rapports fait aussi du bon travail. Malgré ses 1,2 tonne environ, l’A 210 de 3,8 mètres de long peut être déplacée relativement facilement sur les routes de campagne sinueuses, ce qui est également dû à la direction directe. Mais si vous le faites un peu trop bien, l’ESP stabilise bien la voiture. Le réglage de la suspension est remarquable : sportif, mais assez agréable. Ce n’est qu’en cas de forte inégalité que les bosses A sont un peu plus marquées. Et : L’inclinaison latérale a été légèrement réduite par rapport aux autres variantes de la Classe A.
Il reste à mentionner qu’il y en a dans les couleurs argent polaire métallique et noir nuit. Les assistants électroniques ESP, ABS et ASR ainsi que l’assistant de freinage hydraulique sont de série. Il en va de même pour les airbags conducteur et passager et les airbags latéraux avant. Les souabes dépensent beaucoup d’argent sur le prix : la version courte de l’A 210 Evolution coûte 24.360 euros, pour la version plus longue de 17 cm, 1.102 euros sont ajoutés. Et si vous voulez la climatisation (plus 1.276 euros) et un système de navigation avec radio, vous gratterez la barre des 30.000 euros – beaucoup pour une voiture de 3810 millimètres.
.