compacte

Mercedes CLA 45 AMG dans le rapport de conduite

77Views

Mercedes CLA 45 AMG dans le rapport de conduite

Mercedes CLA 45 AMG dans le rapport de conduite 2

Petit CLS avec transmission intégrale

Dès le printemps 2013, la Mercedes CLA ajoutera un coupé quatre portes de type CLS à la famille de la Classe A – avec traction avant ou traction intégrale et même comme AMG de 350 ch.
La Classe A est en pleine croissance – dans le sens familial et dans la longueur. La nouvelle Mercedes CLA, qui, au milieu de l’année prochaine, ajoutera un dérivé extrêmement chic à la gamme de la série compacte, sera même un peu plus longue qu’une Classe C actuelle. Le modèle plat et élégant à quatre portes reste toutefois plus compact, car le modèle à traction avant est conçu pour un design élégant plutôt que pour une utilisation constante de l’espace. La petite voiture suit clairement son grand modèle CLS – ce qui explique son abréviation de coupé limousine de la Classe A.
La première fois qu’elle roule, malgré les autocollants de camouflage sauvages et le couvercle du tableau de bord (qui, cependant, ne diffère guère de celui de la Classe A classique), les conditions spatiales sont également claires. Malgré le pare-brise plat, l’avant de la voiture offre beaucoup d’espace et une sensation d’espace. Le monde du CLA semble un peu plus oppressant dans le dos. Il n’y a rien à reprocher à l’espace pour les jambes dans notre rapport de conduite, mais il y a très peu d’espace pour la tête. De plus, le large montant C, fortement incliné, limite non seulement la visibilité vers l’arrière, mais entrave également l’entrée et la sortie à l’arrière.
Ce qui signifie que le design attrayant n’est pas sans sacrifices, mais comme une sorte de réparation, la nouvelle Mercedes offre l’offre de deux concepts d’entraînement différents. D’une part, la traction avant a pris le relais de la Classe A et, en option, la nouvelle traction intégrale 4matic. Dans la Mercedes CLA 45 AMG, celle-ci est couplée exclusivement à la boîte de vitesses à double embrayage 7G-DCT et porte son cœur à l’arrière.
L’embrayage multidisque à commande électrohydraulique, qui répartit les forces de manière entièrement variable et selon les besoins entre les essieux, est également situé dans le carter du différentiel du pont arrière. Le concept de la traction intégrale suspendue n’est pas nouveau, mais avec un poids de 70 kg, elle est censée être la plus légère du marché.
La Mercedes CLA 45 AMG de plus de 350 ch à pied léger se déplace également sur le parcours irrigué, permettant même un léger survirage de puissance lorsque l’ESP est désactivée. L’unité de commande de l’embrayage multidisque a été adaptée en conséquence et a tendance à passer plus rapidement du moteur turbo de deux litres à l’arrière.
Le 4matic n’est pas aussi généreux. Comme pour les puissants moteurs diesel, son système vise davantage la sécurité de conduite. Mais le plaisir de conduire ne cesse de grandir et, à l’avenir, le champ d’application de la famille Classe A de Mercedes s’appellera 4matic. Cependant, il y a différentes technologies derrière cela. Pour la première fois, le 4matic de la Classe A est couplé à l’architecture à traction avant et est disponible exclusivement avec la boîte de vitesses 7G-DCT à double embrayage, à laquelle un entraînement angulaire transmet la puissance à l’essieu arrière via un arbre à cardan. Un embrayage multidisque électro-hydraulique est monté devant le différentiel. Cela assure, en fonction de la différence de vitesse, une distribution de puissance entièrement variable entre les essieux avant et arrière
.