compacte

Skoda Octavia break Octavia 1.6 LX

80Views

Skoda Octavia break Octavia 1.6 LX

Skoda Octavia break Octavia 1.6 LX 2

Skoda Octavia break Octavia 1.6 LX

La filiale tchèque de VW élargit non seulement sa production, mais aussi sa gamme de modèles. Le dernier-né est le joli break Skoda Octavia.
Avec l’ajout de la série Octavia, une politique d’expansion est menée sans filet, mais avec double fond. La particularité du nouveau break est une caisse amovible avec 75 litres de rangement sous un couvercle en trois parties. Il se trouve à 15 centimètres au-dessus de l’aire de chargement réelle et se trouve au ras des sièges arrière rabattus à la hauteur du seuil de chargement (59 centimètres), ce qui crée une profondeur maximale de 1,70 mètre et une largeur d’un mètre entre les passages de roues.
En revanche, il réduit légèrement l’espace bagages, qui serait autrement de 548 à un maximum de 1512 litres (Opel Astra Caravan : 480/1500 litres). Néanmoins, avec ces dimensions et une longueur de 4,51 mètres, le break surpasse tous ses rivaux de la catégorie compacte, à laquelle il appartient en raison de son empattement réduit (2,51 mètres) et de la plate-forme empruntée à la Golf VW. 
On ressent cette relation surtout sur les sièges arrière, où il y a peu d’espace pour les jambes mais plus de dégagement pour la tête que dans la limousine en raison du toit tendu. Le train arrière allongé, qui rappelle formellement l’Audi A4 et la Mercedes Classe C, offre également une vue d’ensemble claire et élégante. Mais cela ne s’applique pas à l’apparence de l’habitacle, c’est pourquoi Skoda a l’intention de donner aux versions haut de gamme un cockpit revu et plus élégant cet automne.
Dans le même temps, des airbags latéraux et deux autres moteurs du groupe VW seront également disponibles. Alors que le SDI de 1,9 litre (68 ch) est susceptible de rencontrer peu d’intérêt, du moins dans le break, le turbo de 1,8 litre à cinq soupapes (150 ch) s’intègre bien dans le châssis confortable et agile. Avec son prix de base de 27 400 Marks, le 1.6 LX Kombi (101 PS) devrait néanmoins être très populaire, même si le système modulaire permet d’autres variantes. En 1999, par exemple, on peut s’attendre à un moteur à essence 75-PSB et à une version à traction intégrale à bas prix, ce qui privera l’acheteur de Subaru, qui est particulièrement apprécié en Suisse.