compacte

VW Golf 1.8 Trendline décapotable sous test

68Views

VW Golf 1.8 Trendline décapotable sous test

VW Golf 1.8 Trendline décapotable sous test 2

La version de base est-elle un paquet trompeur ?

Le capot de la VW Golf Cabriolet est équipé de moteurs qui n’existent plus dans la berline Golf : la version de base est équipée d’un moteur de 1,8 litre développant 75 ch.
Quiconque connaît bien les désignations de type VW peut lire beaucoup de choses sur le variateur dans les abréviations à l’arrière. Par exemple, le chrome brillant 1,8 de l’IV représente 1,8 litre de cylindrée, 125 chevaux, 168 Newton mètres de couple et cinq soupapes par cylindre. Mais seulement tant qu’une limousine est commandée, parce que le Cabriolet avec la désignation 1,8, dans l’équipement Trendline 36.969 marques cher, il semble complètement différent. Le moteur à quatre cylindres de la Golf topless tire 75 CV d’une cylindrée de 1,8 litre, génère 140 Newton mètres et seulement deux soupapes par chambre de combustion sont disponibles pour le changement de gaz. Le moteur est une vieille connaissance de l’époque de Golf III. Il a été développé à partir du moteur quatre cylindres de 1,6 litre et 126 Newton mètres, qui développe également 75 ch. Il s’agit de la version de base de la Golf ouverte, qui n’est rien de plus qu’un cabriolet Golf III relooké, c’est-à-dire un pack tricheur?
No way. Il est facile de vivre avec ce moteur, bien que le Golf Cabrio avec 1192 kilogrammes n’appartient pas aux poids légers. Parce que subjectivement, le moteur semble plus puissant que la puissance nominale de 75 HP ne le suggère. Cette impression est renforcée par l’aspect acoustique : le moteur ronronne sous charge, sans paraître tendu, ce qui irradie la souveraineté. Cependant, à 4000 tr/min, vous devriez changer de vitesse, sinon le bruit du moteur sera fort, le son plus clair, et les vibrations augmenteront sensiblement. Sur l’autoroute et en cas de dépassement sur la route de campagne, on souhaite un peu plus de performance. En effet, même un passage rapide de la cinquième à la quatrième vitesse dans la boîte de vitesses précise ne fait qu’augmenter le bruit au-dessus de 120 km/h, mais pas sensiblement la vitesse.
L’essai a utilisé 8,8 litres aux 100 kilomètres. Avec un style de conduite sobre, le Cabrio se contente même de 6,1 litres aux 100 kilomètres, l’essence normale vous convient. Bien que la construction de base soit un peu désuète, la Golf ouverte reste l’une des cabriolets compactes les plus résistantes à la torsion. Le confort de conduite est de haut niveau et permet, avec un bon traitement, d’obtenir une impression solide et de haute qualité. Néanmoins, la carrosserie présente un inconvénient : la visibilité panoramique est limitée à l’arrière lorsque le capot est fermé, mais un cabriolet doit aussi être ouvert.
.