milieu de gamme

Ford Mondeo 2.0 TDCi tournoi à l’essai

109Views

Ford Mondeo 2.0 TDCi tournoi à l’essai

Ford Mondeo 2.0 TDCi tournoi à l'essai 2

Le soin des ongles au tournoi

La Ford Mondeo 2.0 TDCi Tournament démarre avec un nouveau moteur diesel pour gagner la faveur des acheteurs. Le moteur à rampe commune développe 130 ch et atteint le couple maximal de 330 Nm à 1800 tr/min.
Seulement peu de progrès ont été réalisés jusqu’à présent dans le secteur diesel. Mais le nouveau moteur TDCi de 130 CV en fait partie. Le moteur de deux litres est équipé d’une culasse en aluminium à quatre soupapes par chambre de combustion commandée par deux arbres à cames en tête entraînés par chaîne. Contrairement aux moteurs diesel Mondeo plus faibles, l’injection directe n’est pas une pompe d’injection de distributeur, mais un système à rampe commune de Delphi. La fiche technique indique un couple de 330 Nm à 1800 tr/min et une consommation standard de 5,9 litres aux 100 kilomètres. Dans le test, la Mondeo TDCi prouve qu’elle n’est pas un tigre de papier. A l’exception d’une petite faiblesse au démarrage, qui doit être compensée par une légère augmentation du régime moteur et un dosage sensible de l’embrayage, le développement de puissance est enivrant pour les conditions diesel.
Le TDCi tire comme un bœuf proverbial, ce qui est confirmé par les valeurs d’accélération et d’élasticité. Moins beau est le clouage métallique de démarrage à froid, qui traverse la moelle épinière et les jambes et cause de vieux préjugés sur le diesel parmi les passagers et les passants. Après quelques kilomètres, le bruit de la combustion s’estompe et le moteur diesel sonne comme une façon de parler, tant qu’on ne s’attend pas à ce qu’il tourne à un régime trop élevé. Parce qu’à partir de 3500/min, un bourdonnement obstiné se mélange au son. Sinon, le confort du mondeolike est impeccable. Même le chauffage, qui provoque souvent des pieds froids dans les moteurs diesel à injection directe, réagit rapidement et ne fonctionne pas trop en fonction de la vitesse.
Selon le style de conduite, la consommation de carburant varie entre 4,9 et 9,5 litres/100 km, ce qui est tout aussi modéré que le prix. La Mondeo 2.0 TDCi Tournament as Ghia avec tous les Pipapo sauf l’ESP (535 euros supplémentaires) coûte 26 032 euros – 2300 euros de moins qu’une VW Passat Variant TDI (130 CV) Highline comparable, qui possède cependant une boîte à six rapports en série. Ford ne peut livrer cela pour la Mondeo qu’avec le lifting prévu pour 2003. Cependant, une boîte automatique à cinq rapports pour le TDCi sera disponible cet été pour environ 1500 euros.
.