SUV

Skoda Yeti 1.8 TSI 4×4 sous test

337Views

Skoda Yeti 1.8 TSI 4×4 sous test

Skoda Yeti 1.8 TSI 4x4 sous test 2

Les moteurs à essence et la transmission intégrale s’harmonisent-ils ?

En plus de la version à traction avant, Skoda propose également la Yeti en version à traction intégrale : un embrayage Haldex électro-hydraulique entièrement automatique permet à l’essieu arrière de s’engager dans la propulsion si l’essieu avant lutte en vain pour l’adhérence La répartition de la puissance est variable en fonction des situations, Un 4×4 simple et efficace qui améliore considérablement la traction sur les routes d’hiverSkoda Yeti 18 TSI 4×4 à faible consommation exemplaireLe moteur quatre cylindres turbocompressé du Skoda Yeti 18 TSI 4×4 garantit une puissance de 160 ch silencieuse et cultivée dans toutes les situations, mais la Skoda ne déchire pratiquement pas d’arbres et n’a pas la puissance d’un TDI, ce qui est particulièrement remarquable dans les montées autoroutières, où le Yeti de 1562 kilos en sixième vitesse exige déjà le plein gaz avec des conséquences sur la consommation de carburant, qui est moins qu’exemplaire dans le milieu de test à 10,4 L100 km Les moteurs TDI, par contre, se contentent de six à huit litres mais fonctionnent plus approximativement