Concept

Mercedes-AMG

278Views

Mercedes-AMG

Mercedes-AMG 2

Seules les quatre roues motrices à l’avenir

Mercedes-AMG se concentrera uniquement sur la traction intégrale dans ses futurs modèles et non plus sur la traction arrière pure Cette décision inclut également la prochaine AMG GT, qui n’est actuellement disponible qu’en version propulsion sur sa propre plate-formeDans une interview accordée à l’Autocar britannique Tobias Moers, le patron d’AMG a déclaré : “Même à l’époque où AMG proposait encore la Classe E avec traction arrière et traction intégrale en option, plus de 90 % des clients ont opté pour la traction intégrale, explique M. Moers, “Quand je parle de la GT à mes clients, ils m’ont répondu qu’ils voulaient la traction intégrale, Par rapport à nos concurrents, c’est un inconvénient : “Les clients munichois demandent toujours des quatre roues motrices, je pense que cela a quelque chose à voir avec la sécurité” AMG offre actuellement la possibilité d’envoyer 100% de la puissance moteur aux roues arrière de la E63 4-Matic en mode drift,V8 de 0 litre en version hybride rechargeable avec essieu arrière électrique Selon M. Moers, la puissance maximale actuelle de 630 ch ne devrait pas être dépassée, qui rivalisera avec la Porsche Panamera S-E Hybrid en 2020 Cette motorisation a déjà été présentée en 2017 lors de la présentation de l’étude quatre portes au Salon de l’automobile de GenèveCette hybridation permet un guidage du couple avec suraccélération ciblée, par exemple de la roue extérieure du virage, ce qui permettrait un survirage contrôlé et réduit pratiquement le rayon du virage La technologie Hybrid est sur la trajectoire AMG, Retour à la Mercedes-AMG GT Puisque l'”Architecture Modulaire de Voiture de Sport (MSA)” modifiée de la voiture de sport portera également la Mercedes SL à l’avenir, il est clair que le roadster à quatre roues motrices sera également lancé sur le marché, Mais le client ne veut évidemment rien d’autre, ni à Munich chez M GmbH, ni chez Porsche, ni maintenant chez Affalterbach Zumal, ni chez Porsche, une telle petite propulsion arrière est encore possible. C’est ainsi que les choses se passent et cela permet également à la clientèle de réduire considérablement les valeurs d’émission sans aucune douleur majeure pour le bâtiment Une propulsion arrière RIP gagnante pour tous !