Voiture ancienne

2ème Eifel Classic 2010

93Views

2ème Eifel Classic 2010

2ème Eifel Classic 2010 2

165 équipes de douze pays

De vrais héros du rallye et l’une des plus belles Ferrari du monde : BMW 30 CSL, Lancia Delta Integrale HF, Lancia Rallye 037 Stradale, Opel Kaddet C Rallye et Manta B 400, Ford RS 200 ainsi que deux Ferrari 365 GTB4 Daytona de 352 CV enrichissent la 2 Eifel ClassicStuttgart, 22 septembre 2010 – L’un des derniers événements majeurs de la saison 2010 des voitures anciennes, le 2 Eifel Classic Rallye se déroulera sur trois jours à partir du 30 septembre sur un circuit de 780 kilomètres à travers l’Eifel et le Luxembourg, organisé par le magazine “Motor Klassik” de Motor Presse Stuttgart, Outre les équipes d’Allemagne, d’Autriche et de Suisse, de Belgique, d’Italie, du Luxembourg, des Pays-Bas, de Norvège et de République tchèque, Luciano Viaro d’Italie, triple vainqueur du Mille Miglia, sera également représenté au départ, a déjà remporté la Silvretta et la Sachsen Classic cette année Avec son copilote aveugle Enrico Musinelli Viaro veut faire le triple parfait avec son Audi Urquattro de 1988 (numéro de départ 97) avec une victoire à l’Eifel ClassicLa ronde anniversaire des deux marques caractérise le terrain de départ du véhicule 2 Eifel Classic : Jaguar fête ses 75 ans et cette année, une Jaguar SS 100 des années 1930 est numérotée 1, quelques numéros derrière elle, le rallye montre à ses spectateurs les modèles de course des années 50, tels que la C-Type ou les XK 120 et XK 140, ainsi que différentes versions de la E-Type construite à partir de 1961 : Avec les numéros de départ 96 à 99, quatre des véhicules à quatre roues motrices sont en compétition, de l’Urquattro au Sport quattro de 308 chLe nouveau pot-pourri de la marque fait de la route du rallye une route visuelle unique pour les amateurs de classique : Modèles de AC, Alfa Romeo, Aston-Martin, Austin-Healey, Bentley, BMW, Borgward, Chevrolet, Chrysler, Ferrari, Fiat, Ford, Intermeccanica, Iso, Jensen, Lagonda, Lancia, Land Rover, Lotus, Maserati, Mercedes-Benz, MG, Morris, NSU, Opel, Porsche, Renault, Saab, Skoda, Toyota, Triumph, Volvo, VW et Wartburg ont couru pour presque tous les amateurs de voitures quelque chose après son goûtLe 2 Eifel Classic offre aux spectateurs de l’Eifel différentes possibilités de regarder les trésors automobiles de la proximité sur les trois jours du jeudi au samedi est le paddock historique au début et à l’arrivée du Nürburgring du rallye Qui a la possibilité, Celui qui se positionne le long de la piste qui mène à toutes les parties de l’Eifel, fait l’expérience du terrain en direct sur le Nürburgring, où il est possible de voir l’ensemble du domaine, surtout le matin, mais aussi l’après-midi et le soir, et de le voir comme un musée du véhicule roulant ; avant les contrôles horaires et les étapes spéciales, les véhicules sont soumis à des périodes d’attente réduites, qui permettent au public de les prendre en photo ; le vendredi et samedi 30 septembre, le midi et le jeudi, une fois le départ de la visite des classiques en amoureux des sensations de calme et éventuellement des échanges avec les conducteurs, une possibilité en plus de faire la visite des ateliers, A 10h30, la grille de départ démarre, à 11h01, le premier véhicule quitte la rampe de départ (les temps suivants se réfèrent au premier véhicule) et passe ensuite par Kempenich (1135h), Mendig (12h15), Kaisersesch (1325 h), Meuspath (1420 h) et le Nordschleife de retour au Paddock historique (1520 h) Le vendredi 1er octobre, la plus longue étape menant à l’Eifel du Sud et au Luxembourg est au programme. 801 h le départ numéro 1 part du Paddock historique sur la piste La prochaine étape est la ville de Ulmen, Ensuite, l’itinéraire mène à Wittlich sur la piste d’essai Dunlop (930 heures) et à Bitburg pour une étape spéciale à l’aérodrome (1035 heures) A 11h30, le premier véhicule arrive au Dorint Seehotel pour la pause déjeuner à Biersdorf am See. après une heure de repos, le peloton met le cap sur le circuit Colmar-Berg dès 12h20, Arrivée 1410 Après une étape spéciale sur le parcours, les participants se dirigeront vers Vianden (1510 h) par les routes de l’Eifelland et Biersdorf am See (1510 h).
50 heures) jusqu’au Nürburgring (1710 heures)Le dernier jour, le samedi 2 octobre, tire un arc de l’ère moderne aux débuts du sport automobile dans l’Eifel A partir de 800 heures, les véhicules prennent leur position de départ, La première voiture quitte la rampe de départ à 831 heures. Le voyage dans le temps commence par une étape spéciale sur le circuit actuel du Grand Prix du Nürburgring. Ensuite, les voitures se rendent dans l’Eifel du Nord via Bad Münstereifel (1000 heures), Mechernich (1030 heures) à Nideggen (1045 heures), où les équipes suivent le parcours du tout premier Eifel, la 1922 sur les routes entre Nideggen, Wollersheim, Heimbach et Schmidt A partir de 11h50, les participants prendront une pause déjeuner d’une heure au Seehof Schwammenauel à Hasenfeld et à 12h50, le peloton parcourra les derniers kilomètres pour rejoindre le Nürburgring via Blankenheim à partir de 12h50, Vous trouverez de plus amples informations sur le 2 Eifel Classic avec les itinéraires et les horaires sur Internet à l’adresse wwweifelclassicde Il y a aussi des photos de toutes les voitures de collection participantes Un conseil pour les amateurs de voitures anciennes qui ne peuvent se rendre dans l’Eifel : A partir du 30 septembre, nous vous informerons de l’itinéraire dans notre agenda du rallye et regarderons les coulisses Nos photos et vidéos montrent les moments forts des étapes et donnent un aperçu intensif de ce qui se passe sur le rallyeLes représentants des médias qui souhaitent rendre compte des 2 Eifel Classic sur place sont cordialement invités Vous pouvez vous accréditer soit à l’avance, soit directement avant la manifestation dans le paddock historique du Nürburgring, au