Voiture ancienne

Silvretta Classic Rallye Montafon 2012

83Views

Silvretta Classic Rallye Montafon 2012

Silvretta Classic Rallye Montafon 2012 2

Le passager a toujours raison !

La règle la plus importante dans un rallye est : le copilote a toujours raison ! Christian Geistdörfer, champion du monde des rallyes, et Harald Koepke, responsable de l’organisation du Silvretta Classic, ont expliqué aux quelque 90 novices du rallye pourquoi, Dans la Vallüla-Saal à Partenen, Christian Geistdörfer et Harald Koepke ont entassé environ une heure de théorie dans le tambour et ont expliqué l’importance du zéro parce que les équipes doivent quitter l’étape spéciale à zéro en comptant le temps donné, Il y avait aussi une petite introduction aux mathématiques supérieures lors d’un rallye de régularité, car “entre le côlon et la virgule il y a une énorme différence”, comme Geistdörfer l’a prévenu, “1,10 minutes ne sont en aucun cas 1 :Après avoir expliqué les symboles chinois, le road book, l’importance de la carte d’embarquement, la différence entre la mesure progressive et dégressive ainsi qu’entre le tube d’air et le barrage photoélectrique, les véhicules et la partie pratique, les participants ont pu goûter le “sel dans la soupe”, comme Harald Koepke appelle les étapes spéciales mais il souligne dans le même souffle le plus important du Silvretta Classic : “Mais la grande joie vient déjà en passant par le magnifique Montafon “Et Christian Geistdörfer a consolé les pilotes du rallye : “Il y a aussi un résultat à gratter, pas un par jour, mais au moins un par jour, qui peut être complètement raté” Les équipes se sont donc dirigées calmement vers la piste d’essai, où un tube d’air et une barrière lumineuse ont été installés Après seulement quelques courses, les équipes ont célébré leurs succès, et sont donc parties motivées au départ du 15 Silvretta Classic Le 5 juillet à 1201 heures la première voiture est sortie de la rampe