Voiture ancienne

Plus de droits pour les acheteurs de voitures

514Views

Plus de droits pour les acheteurs de voitures

Plus de droits pour les acheteurs de voitures 2

BGH renforce les droits des acheteurs de voitures neuves et d’occasion

Mercredi (26102016), le Tribunal fédéral a statué dans deux affaires dans l’intérêt de l’acheteur d’une voiture : une égratignure de peinture sur une nouvelle Fiat et un coincement de la pédale d’embrayage sur une Volvo d’occasion Si la sécurité du conducteur est compromise, le vendeur doit assumer la responsabilité des problèmes éventuels et y remédier si tel n’est pas le cas, L’acheteur peut restituer le véhicule sans préavis Voici l’arrêt du Tribunal fédéral pour les acheteurs de véhicules d’occasion Dans cette affaire, la pédale d’embrayage d’un véhicule d’occasion s’est bloquée peu après la réception du véhicule Le vendeur n’a toutefois pas agi, Les juges ont estimé que le risque d’accident serait sensiblement accru, c’est pourquoi les dommages devraient être réparés par le vendeur En outre, le Tribunal fédéral s’est prononcé sur le point de savoir si un acheteur auquel le véhicule neuf acheté a été livré avec une légère entaille peut rejeter le véhicule Dans cette affaire, le client avait commandé une nouvelle Fiat, Un garage a estimé les dommages à environ 500 euros – mais le concessionnaire n’a offert qu’une remise de 300 euros L’acheteur a refusé de prendre le relais et de payer, ce qui a eu pour conséquence que le concessionnaire a précisé qu’il s’agissait d’une “perte mineure”, c’est-à-dire d’un dommage à la carrosserie de la voiture qui ne causerait pas de blessures corporelles ou d’aveu des autorités, Dans ce processus, la Cour suprême a également statué en faveur de l’acheteur, de sorte que les acheteurs de voitures neuves peuvent refuser de recevoir et de payer, Si le véhicule est déjà défectueux selon § 433 alinéa 1 phrase 2 BGB (Code civil allemand), le vendeur doit fournir à l’acheteur la marchandise exempte de vices matériels et de vices de titre Selon § 320 alinéa 1 phrase 1 BGB, l’acheteur peut exiger l’élimination des défauts du véhicule selon § 320 alinéa 1 phrase 1 BGB et refuser la reprise selon § 273 alinéa 1 BGB*** Ces droits s’appliqueront également au client si le défaut réparable est mineur