Voiture de sport

Jaguar XKR-S dans Supertest

11Views

Jaguar XKR-S dans Supertest

Jaguar XKR-S dans Supertest 2

Chasser la vérité sur le ring

Les pères de la voiture de sport de série la plus puissante et la plus rapide de l’histoire de Jaguar ont également déclaré que la piste de course était une destination intéressante : Ce n’est pas le terrain propre à l’impressionnante 2+2 places, mais la Jaguar XKR-S de Gran Turismo est capable de répondre à tous les souhaits : ” Nous avons ici une voiture dans laquelle un pilote traverse l’Europe pour se rendre au célèbre Nürburgring avec beaucoup de confort et une assise parfaite, Là, le légendaire Nordschleife légendaire en moins de huit minutes à compléter et ensuite cultivé à nouveau et tranquillement au dîner à la maison peut glisser “En vue de la caractérisation appropriée vraiment rien ne serait à ajouter – si dans la phrase suivante il n’avait pas été mentionné que les nouvelles “caractéristiques de course avec une aptitude au quotidien” combine Bien oui – gènes des sports automobiles nous appliquons au candidat Supert – Mais dans l’union des polonais opposés doivent être les pilotes sportifs en exercice mais la lumière rouge Pourquoi les promesses si noble ? Pourquoi doit-il être prêt pour la course alors que tout le monde sur la scène sait qu’il faut bien plus qu’un siège sport conforme à la ceinture ou un “son inspiré de la course” pour y parvenir ? même les nouvelles peintures – French Racing Blue ou Italian Racing Red – présentées en hommage à la longue tradition des courses – ne seront guère adaptées en fin de compte, indépendamment des bonbons pour les yeux, En dépit de toute la classe de course dont Jaguar a fait preuve au cours des dernières décennies, n’oubliez pas la SS 100, qui ne peut qu’être décevante face à des attentes insatisfaisantes, C- et E-Type et l’inoubliable XJ 220 – il est difficile de faire une véritable référence au sport automobile en ce moment – sans parler de styliser la Jaguar comme la base ou la ramification d’un véritable champion de l’hippodrome. une revendication à peine adoucie – et nous voyons un coupé 2+2 places de la catégorie supérieure nous devant, qui vit l’idée Gran Turismo avec chaque fibre de sa structure en aluminium de haut calibre et la transmet d’une beauté presque classique : séparateur avant, spoiler arrière et diffuseur en carbone, aérodynamisme plus équilibré, montants en aluminium modifié, ressorts plus rigides, jantes en alliage léger forgé, direction nouvellement calibrée, système de freinage renforcé, cartes adaptées pour le contrôle dynamique de stabilité (DSC) incluant un nouveau logiciel programmé pour contrôler le blocage du différentiel et enfin les sièges de course précités (avec réglage électrique) et le son de course qui a été souligné – tout cela est très bien et très bien. Les ambitions sportives du modèle S par rapport à sa base XKR seront mentionnées, mais pas en tant que tel, Si cela signifie vraiment un temps juste en dessous de la barre des huit minutes, alors notre tour Nordschleife (803 minutes) est à peu près dans le couloir, Ce temps au tour super-test pourrait être décevant au regard de la réclamation formulée par Jaguar, même s’il mérite beaucoup de respect au vu des paramètres valables – performances, poids, réglages du châssis et pneus – car il ne faut pas oublier une chose : Le poids de 1843 kilogrammes ne doit pas être sous-estimé dans son effet inhibiteur Et si ce n’est pas la masse qui peut être acceptée comme la raison d’une certaine réticence à cause d’autres meilleurs exemples, alors c’est le réglage de la suspension et/ou le choix des pneus qui marque sensiblement le chapitre sur la dynamique de conduite : Seuls quelques super-sportifs de cette catégorie de performance permettent une apparence aussi attrayante sur le chemin de l’hippodrome – en d’autres termes, dans la vie quotidienne – Même en termes de plaisir de conduite et de confort, des sauts d’étape divertissants et satisfaisants sont possibles, de sorte que vous ne voulez pas vraiment sortir de la voiture Dans sa manière distinguée de vous mettre sous les projecteurs, votre équipage et vous, la Jaguar XKR-S est une continuation individuelle des meilleures traditions Jaguar
La combinaison de sport bleue et le son auto-absorbé du V8 n’ont pas l’air artificiel et ne donnent pas non plus aux étrangers l’occasion de faire des commentaires offensants : Si vous regardez autour de vous dans l’habitacle intime de la Jaguar XKR-S, qui n’offre de l’espace que pour deux personnes, vous ne sentirez aucun manque de bien-être causé par le minimalisme ou l’ascétisme. La lunette en plastique de l’écran tactile a peut-être un effet quelque peu sobre dans l’environnement solide en cuir et laque piano L’ergonomie ne laisse rien au hasard, surtout pour les magnifiques sièges sport, Le compresseur V8, encastré devant les pieds de la Jaguar XKR-S, est le seul moyen indirect d’interrompre l’étage longue distance de la Jaguar XKR-S, car il en a soif après 400 kilomètres au plus tard, Avec une consommation moyenne de 17 litres aux 100 kilomètres dans le Supertest, la capacité du réservoir de 71 litres est rapidement épuisée. Le bouton de démarrage, qui attire l’attention par un effet de lumière rouge, et le bouton rotatif pour le fonctionnement du système automatique, qui s’élève comme un phénix des cendres du tunnel central, sont de beaux exemples de l’amour du détail pratiqué, quelle que soit leur distribution dans la gamme Jaguar The lively way, avec lequel le huit cylindres commence son travail sur simple pression d’un bouton et avec lequel le coupé saute alors presque des sabots, L’agilité et la précision de la propulsion, même et surtout après le rétrogradage, vous font presque douter – si vous ne la connaissez pas mieux – de l’agilité et de l’efficacité de la propulsion, Dans la Jaguar XKR-S, les changements de vitesses de la boîte automatique ZF – en haut comme en bas – sont à tous égards très sportifs et sont affinés par le fait que le rapport engagé est maintenu même lorsque la limite de régime moteur est atteinte, ce qui prouve que les développeurs ont bien prévu l’utilisation occasionnelle de la Jaguar XKR-S sur circuit en fonction de la tâche, Il est bon de savoir que la transmission n’est pas autorisée à entrer en éruption sur un circuit fermé et avec le DSC éteint, car il est bon de savoir que la transmission n’est pas autorisée à agir arbitrairement – en agissant indépendamment, par exemple, La décision de la Jaguar XKR-S de renoncer à un verrouillage transversal mécanique au profit de la variante d’intervention à commande électronique est peut-être encore décevante, mais le nouveau design de la Jaguar XKR-S est toujours un grand succès : En ce qui concerne les aspects habituels de la sécurité de conduite, la solution existante est certes un compromis acceptable, mais, indépendamment de cela, ce sont soit les interventions notables du contrôle dynamique de stabilité, même en mode piste, qui contrecarrent le désir d’une vitesse de sortie de virage plus élevée, soit – lorsque le DSC est désactivé – la roue motrice intérieure du virage, qui sacrifie la surface de la bande de roulement du pneu malgré l’effet de blocage annoncé dû à l’arrachement de la traction Dans des endroits comme l’ancien moulin du Nordschleife, tout suiveur peut être rendu totalement invisible en l’enveloppant dans de la fumée blanche du pneu, La répartition du couple et les seuils d’intervention du système ne correspondent pas en somme à ce que les experts du circuit en général et les connaisseurs du Nürburgring en particulier attendent d’un coureur de 550 ch si l’on considère l’intermezzo occasionnel sur le ring ou toute autre piste comme un élément de programme pour améliorer la compétence ou élargir l’horizon, a bien compris l’offre que Jaguar a ajoutée à sa gamme sous le nom de XKR-S Sur l’échelle de satisfaction, la Jaguar, dotée d’un couple total de 680 Newton mètres et d’une puissance occasionnelle correspondante, se dépêche d’autant plus vite qu’elle atteint 100 pour cent, plus on se concentre sur son offre
Le tour terrestre est conçu pour être un road movie divertissant en format time-lapse grâce à la vitesse maximale possible jusqu’à 300 kmh dans le Supertest-candidate et malgré toute l’agilité de la gamme Vmax, la course en ligne droite est également caractérisée par une grande constance, Comme si le coupé était guidé par des rails Les virages autoroutiers rapides peuvent être maîtrisés presque d’une seule main, que ce soit en sécurité ou non La sensation de conduite est avant tout le résultat d’un système de direction totalement insensible aux influences extérieures, si le calme dans le cockpit reflète aussi toute la vérité ou si c’est ce que la JaguarLa qualité des surfaces inégales et des talons n’est plus à démontrer, malgré des ressorts plus serrés que ceux de la Jaguar, et le châssis adaptatif montre donc une configuration bien préparée aux difficultés de la vie quotidienne : le sentiment de sportivité se traduit par une maniabilité convaincante et une étanchéité bien adaptée à l’environnement noble, que les développeurs connaissent le pilote Jaguar typique comme il l’a fait dans le passé, Respektabel n’a pas non plus voulu s’aliéner les efforts de Jaguar pour conditionner la XKR-S de telle sorte que la conduite rapide dans le Supertest – que ce soit en ligne droite ou de temps en temps autour du ring – puisse démarrer sans problème sérieux : le frein à étrier flottant de la Jaguar XKR-S avec des surfaces de plaquette agrandies respectivement de 44 ou 31 pour cent (avant arrière) en combinaison avec celles à ventilation interne, Au cours du super test, ils n’ont montré aucune sensibilité à la décoloration allant jusqu’à 11,2 m² à l’état d’agrégat chaud, ce qui ne signifie pas nécessairement que la promesse faite par Jaguar a été tenue, Le temps au tour sur le Nürburgring de “moins de huit minutes”, comme il est dit pour la Jaguar XKR-S par le constructeur – après tout, ouvert aux résultats – manque le Brit dans le Supertest de quelques secondes Le delta entre la cible et le réel résulte principalement du manque de traction, Ce qui est particulièrement perceptible à la sortie des courbes lentes Lorsque l’ESP est désactivé, des signaux de fumée blancs provenant de l’intérieur de la courbe sont utilisés et lorsque le DSC est activé, les interventions brutales du conducteur donnent le signal d’arrêt : La Jaguar XKR-S ne change pas de vitesse de manière indépendante, mais elle attend que l’ordre de conduite soit respecté, ce qui est d’autant plus gênant que la traction arrière indique clairement la pression de l’arrière lorsque la chaleur des pneus augmente, le conducteur est donc très occupé, Ne pas laisser l’angle de dérive devenir trop grand dans le sens d’un bon temps au tour sur le Hockenheimring Le frein à étrier flottant met fin à la tension des trois tours Supertest sans s’estomper Pas de verrouillage mécanique et “seulement” une boîte automatique : Pourtant, la Jaguar XKR-S, qui pèse 1,8 tonne, est toujours sous les feux de la rampe dans le Supertest 4,4 secondes à 100, 13,4 à 200 et – parce qu’elle est si belle – 43 au sprint test,La boîte automatique à six rapports de la Jaguar XKR-S fait un excellent travail Les réactions aux changements de vitesses au volant sont fiables et directes Les rapports sont également maintenus à la limite de régime Le moteur et la transmission s’harmonisent parfaitementLe réglage fin aérodynamique donne à la Jaguar XKR-S un avantage optique, Cela ne change rien au fait que la Jaguar possède une capacité de roulement exemplaire en ligne droite La valeur cW est de 0,33 La Brite, qui est élégante sous tous les angles parce qu’elle a été perfectionnée avec style, roule sur une imposante Pirelli P-Zero dans les tailles 25535 ZR 20 à l’avant et 29530 ZR 20 à l’arrière.
Malgré un amortissement adaptatif et des ressorts plus serrés, le châssis de la Jaguar XKR-S est plus dédié au confort Les valeurs g maximales restent donc à des niveaux normaux La Jaguar XKR-S Coupé a une grande stabilité de caisse Cependant, une certaine douceur dans la suspension est évidente, Le couple d’appui pourrait donc être plus élevé A régime constant, la propulsion arrière conduit la voiture en toute sécurité et de manière neutre tout au long du parcours Elle fait même preuve d’une très grande insensibilité aux changements de charge A un régime trop élevé, comme prévu, elle utilise un survirage de puissance dans des situations délicates lui sont étrangères, cependant La direction douce fonctionne très directement et est complètement insensible aux influences extérieures Plus on s’approche des limites et plus les pneus deviennent chaud, La Jaguar XKR-S Coupé a tendance à osciller vers le haut avec des changements de direction rapides La lubrification par l’essieu arrière, cependant, est douce Les contre-tours peuvent être facilement saisis La bonne façon de travailler à la limite est due à la Jaguar XKR-S Coupé, large de presque 1,90 mètre et 4ème génération,Le Pirelli P-Zero assigné à la Jaguar XKR-S par l’usine n’a pas la prétention de fournir des performances sportives de haut niveau, L’accélération latérale maximale de 1,25 g correspond au classement sous le terme générique de “pneu tout terrain” : si l’on ne considère que le temps passé sur le parcours de conduite sur sol mouillé comme critère, les choses n’ont pas l’air rose à première vue, mais peu importe : La maniabilité sur sol mouillé peut être décrite comme absolument bonne, même si elle n’est pas caractérisée par la vitesse, mais par une poussée et une poussée en douceur, et même la traction est étonnamment bien développée : Le contrôle de l’ABS est fin et efficace, c’est pourquoi l’essentiel est que la performance globale est bonne sur le mouilléLe modèle haut de gamme sportif de la gamme de produits Jaguar, la XKR-S, n’est ni une voiture de course, ni ne se pousse physiquement à être poussé à la limite sur les parcours terminés pendant des jours et des jours L’annonce du fabricant, C’est donc un peu tiré par les cheveux que d’avoir combiné de façon concluante l’aptitude à la compétition et l’aptitude à l’usage quotidien, ce qui ne change rien au fait que le Coupé rapide de 550 ch et 300 km/h est un ensemble global concluant – quand on le voit tel qu’il est : Le V8 suralimenté montre exactement la même souveraineté qui fait qu’il est si décontracté de conduire une Jaguar d’une part et d’autre part, Dans le défilé quotidien des plus rapides, il est toujours plus ouvert d’esprit qu’il ne l’est à l’idée d’une visite en avion de la Nordschleife. le réglage de la suspension du modèle Supertest est davantage destiné au voyage qu’au record du tour : C’est difficile de ne pas succomber à lui.