Voiture de sport

Audi TT RS Coupé et Roadster (2019)

17Views

Audi TT RS Coupé et Roadster (2019)

Audi TT RS Coupé et Roadster (2019) 2

Un lifting pour l’athlète cinq-cylindres

Le roi de la série TT conserve le turbo cinq cylindres de 2,5 litres, continue à délivrer 400 ch et distribue un maximum de 480 Nm sur toutes les roues, mais le lifting est optiquement plus agressif que jamais et répond désormais aux normes actuelles d’échappement et de consommation de carburant, la RS a été l’une des victimes de cette confusion WLTP, Ni le Coupé ni le Roadster n’ont pu être commandés pendant un certain temps Après qu’Audi ait prescrit un nouveau traitement cellulaire pour toute la série, la TT RS est maintenant de retour sur le marché avec les mêmes données de performance qu’auparavant mais un aspect beaucoup plus agressif : La RS de 1450 kilos sans conducteur (en coupé) conserve son fameux moteur cinq cylindres turbo essence de 2,5 litres de cylindrée, qui développe 400 ch comme d’habitude et 480 Newton mètres maximum entre 1950 et 5850 tr/min, mais est désormais certifié selon la norme actuelle d’échappement et de consommation standard (Euro 6d-Temp et WLTP), après lifting : Comme auparavant, le Coupé passe de zéro à 100 km/h en 3,7 secondes à 250 km/h, mais peut également être réglé à 280 km/h sur demandeUn système S Tronic à sept rapports est tout aussi obligatoire qu’une transmission intégrale Un embrayage multidisque répartit librement la puissance motrice entre les essieux et peut même être transmis aux différentes roues grâce au contrôle sélectif du couple Drive Select avec les modes confort, auto, dynamique et individuel Les réglages affectent la direction progressive qui est spécialement réglée sur le RS, La suspension sport fonctionne sur demande avec des amortisseurs magnétiques adaptatifs Magnetic Ride, le contact avec la chaussée est maintenu par des roues de 19 ou 20 pouces avec des disques en acier ventilés et perforés à l’intérieur, les selles sont peintes en noir en standard et rouge en optionLe roi de la série TT reste un représentant typique de la famille RS, mais semble encore plus agressif La grille noire brillante en forme de rayons de miel est connue de son prédécesseur ; Il est désormais doté d’un cadre mat et d’un lettrage Quattro d’aspect titane mat Les entrées d’air extérieures du pare-chocs avant, qui ont désormais leurs nervures verticales à l’intérieur et sont plus angulaires à l’extérieur Le spoiler avant est également légèrement différent du modèle précédent Il est peint de série dans la couleur carrosserie mais peut sur demande recevoir un fini aluminium mat ou noir brillant Le nouvel insert des jupes latérales brille également dans cette couleur Les options pour les boîtiers des rétroviseurs extérieurs sont nouvelles : Couleur de la carrosserie, finition aluminium mat, noir brillant ou carbone Le changement le plus évident à l’arrière de la TT RS est la nouvelle aile, qui porte désormais des ailettes latérales Entre les feux arrière, qui fonctionnent désormais avec la technologie matricielle OLED 3D sur demande, et le tablier arrière, il existe désormais des éléments de design vertical qui ressemblent à première vue aux sorties d’air Les embouts ovales RS sont situés sur les côtés du diffuseur Au total, huit couleurs, trois sont nouvelles : Orange pulsé, bleu turbo et – exclusivement pour la RS – vert kyalami En revanche, il existe des boîtiers optiques en aluminium mat et noir brillant, ce dernier immergant également les anneaux Audi et les désignations des modèles dans cette couleur La capote du roadster est également noireLe volant sport dispose de palettes de commande et de touches multifonctions ainsi que de satellites pour démarrer le moteur ou les systèmes dynamiques de conduite Les nouveaux boîtiers design présentent un marquage 12 heures sur le volant, Les nombreux lettrages sur les bouches d’aération, les ceintures et les tapis de sol avec le logo RS et – dans une large mesure – des éléments de design contrastés en couleur sur les sièges et la console centrale dans la voiture RS-specific sont les accents rouges ou bleus, Les sièges sport avec coutures diamantées en Alcantara ou, en option, avec coutures en nid d’abeille en cuir nappa fin, le clignotement du levier de vitesses lorsque le régime moteur est atteint, les informations sur la pression des pneus, le couple et la force g dans le cockpit numérique Les nombreuses possibilités de connexion font partie du MMI Infotainment, qui peut être commandé en option avec navigation, y compris la recherche de texte libre et la commande vocale naturelle Au printemps, le TT RS Coupé et le Roadster peuvent être commandés chez les concessionnaires Audi, à partir du 7 février Le prix du Coupé est de 67700 euros Le Roadster commence à 70500 eurosOui, le TT RS garde son turbo cinq cylindres ! Ces informations suffisent à elles seules pour accompagner avec bonheur le Coupé et le Roadster dans leur seconde moitié de vie.
Tout le reste n’a pas d’importance, mais d’autant plus qu’Audi a également affûté le design dans la bonne direction L’aile arrière en particulier a ce qu’il faut pour devenir le deuxième argument de vente important Après tout, les prix sont élevés